dans BLOG

S02E02 – Une déception et des vacances qui s’achèvent

Nous avions commencé à rêver sur l’un des biens dont nous vous parlions dans le dernier épisode du Journal de Bord du #projetbarré, mais le PLU nous a coupé les ailes.

Pourtant, tous les feux étaient au vert, la bâtisse était spacieuse, les volumes se prêtaient au projet, la zone était idéale, et le prix entrait dans notre budget… Nous avions même commencé à nous projeter, travaux, aménagements, la totale.

Sauf que voilà, lorsque nous avons sollicité nos contacts de la Communauté de Communes des Sorgues du Comtat pour valider la faisabilité du projet, nous avons découvert que le PLU, sorti il y a quelques semaines seulement, plaçait le mas en zone agricole.

Et là, c’est le drame. Ou plutôt la déception… En zone agricole, impossible d’obtenir un ‘changement de destination’ pour installer une activité commerciale. Une habitation, oui, un gîte, ok, mais pas moyen d’obtenir les autorisations nécessaires à l’ouverture d’un ERP (Établissement Recevant du Public), qui sont indispensables quand on prévoit un ‘espace sommeil’.

Bref. Nous ne sommes pas découragés pour autant, nous avons relancé la prospection pendant nos deux premières semaines de vacances en c*oppicar, qui s’achèvent ce soir, et qui nous ont menés de Marseillan à Bordeaux en passant par les Landes.

D’ailleurs, si vous pensez connaître quelqu’un qui pourrait nous aider à trouver le bien idéal, n’hésitez pas à partager cette page !

Ce soir, nous reprendrons la route pour une semaine de nomadisme digital pur et dur : traverser la France, de Bordeaux à Avignon, en dormant dans des aires dédiées aux camping-cars, et en travaillant la journée depuis notre maison sur roues (prions les dieux de la météo et de la 4G de nous être favorables), avant de nous poser à nouveau une semaine dans notre camping préféré à proximité d’Avignon pour pouvoir visiter des maisons après nos journées de boulot.

Je vais tenter de documenter cette épopée en vidéo pour vous la partager, d’ici là, n’oubliez pas que vous pouvez nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

N’hésitez pas non plus à partager nos publications pour nous faire connaître, et à vous abonner à notre newsletter pour avoir ce journal de bord livré une fois par mois directement dans votre boîte aux lettres.

A très vite,

Sophie

Laissez un commentaire

Commenter