dans BLOG

S02E01 – Démarrage de la prospection…

… et déjà des coups de foudre !

Le week-end dernier, nous avons donc organisé notre premier vrai week-end de prospection immobilière dans le Vaucluse : 4 nuits dans des campings au coeur des Sorgues du Comtat, deux demies-journées de travail nomade, et des visites de biens repérés au préalable, le tout avec une ado en vacances et un petit fauve aventurier.

Et le test a été plutôt concluant. Sur un plan pratique, nous avons réussi à travailler, la seule faiblesse du dispositif étant la connection Wifi des campings, mais notre routeur 4G a fait le job. L’ado et le fauve semblent apprécier la vie nomade, et nous avons réussi à nous poser tant bien que mal à différents endroits pour faire nos visites.

Sur les 4 biens que nous avons visité, nous en avons retenu deux, très différents mais trèèèèès intéressants :

  • Un grand mas à Althen des Paluds, et son ancien atelier tout en verrière,
  • Une ancienne école à Mazan.

Le Mas

Avec ces 620m2 dont 328 habitables, ses escaliers en pierre, ses sols en tomettes, sa magnifique façade et son atelier lumineux qui ferait une pièce à travailler sublime, ce mas nous a complètement envouté !

De grandes chambres idéales pour accueillir nos clients, une petite maison accolée qui nous permettrait de créer notre coin perso ouvrant sur une grande cuisine, au bord d’un chemin tranquille bordé par un canal, l’endroit est idéal, et idyllique.

Seuls bémols, le mas est accolé sur l’arrière à un hangar, qui fait partie de la propriété (les propriétaires souhaitent séparer les lots pour vendre la partie mas+atelier et conserver le hangar), et il n’y a pas de jardin hormis la cour de 300m2 sur l’avant de la bâtisse.

Maaaaais il est possible de faire une terrasse (voire un potager) sur le toit de l’atelier, les rénovations à prévoir ne sont pas structurelles (pas de cloisons à abattre hormis au niveau des sanitaires) et une pièce « cachée » avec 6m de hauteur sous plafond, longtemps murée et dont la toiture est à refaire, offre de belles possiblités…

Nous avons déjà prévu une nouvelle visite d’ici deux semaines, lors de laquelle l’agence nous présentera 2-3 prestataires qui pourront estimer les travaux. D’ici là, nous aurons également les plans du bien, peut-être des réponses de la Mairie au sujet du PLU et de la destination initiale des locaux, et plein de questions à poser 🙂

Et surtout, nous avons déjà rendez-vous avec la responsable de l’urbanisme de la communauté de communes, le même jour, pour parler du projet et lever au plus tôt les ‘loups’ qui pourraient apparaître lorsque nous demanderons les autorisations nécessaires à accueillir du public.

L’école

En plein coeur du village de Mazan, cette ancienne école n’est pas tout à fait le havre de paix en pleine nature que nous imaginions… mais le cachet d’une vieille école ne nous déplaît pas !

Avec une ancienne bibliothèque municipale de 95m2 en RDC, qui nous permettrait de nous créer un bel appartement avec un jardin, sa grande cour ombragée de 500m2, et sa terrasse couverte à l’étage ‘habitation’, cette petite école (un seul étage de ‘classes’ de 140m2) a un charme fou.

Sauf que voilà : l’étage habitation a été laissé à l’abandon pendant plusieurs dizaines d’années, sans parler des escaliers qui permettent de passer d’une zone à l’autre, et les travaux à prévoir pour les rendre habitables seront conséquents.

Du coup, là aussi, nous avons demandé à l’agence d’aller un peu plus loin sur l’estimation des travaux, histoire de pouvoir jauger de la pertinence ou pas de poursuivre sur ce projet.

Cette deuxième saison des aventures du #projetbarré semble donc tenir ses promesses, niveau intensité, puisque nous voilà déjà en pleine étude de faisabilité sur deux biens différents… Et une fois estimé le budget global, il nous faudra étudier la faisabilité financière de la chose, le meilleur montage financier pour à la fois conserver notre patrimoine et bénéficier des aides et financements à la création d’entreprise. Autant vous dire que cette partie là non plus ne va pas être simple !

En attendant le prochain épisode de nos aventures, n’hésitez pas à nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram, à partager nos publications pour nous faire connaître, et à vous abonner à notre newsletter pour avoir ce journal de bord livré une fois par mois directement dans votre boîte aux lettres.

A très vite,

Sophie

Laissez un commentaire

Commenter