dans BLOG

Journal de bord S01E16

Après une semaine d’imbroglio administratif, nous avons enfin franchi la première étape significative de notre #projetbarré : vendre notre studio à St Martin Vésubie.

Il aura fallu 3 mois entre la signature du mandat à l’agence et la signature de la vente. Trois mois qui n’auront pas été de tout repos, entre expertises et négociations diverses, avec en point d’orgue une dernière semaine lors que laquelle la vente a été repoussée, les rendez-vous validés, dévalidés, revalidés et au final, un rendez-vous chez le notaire de l’acheteuse, sans notre notaire ni l’acheteuse, toutes deux excusées pour cause de maladie…

Au final, la signature via boîtier électronique n’a pris que 10 minutes (sur les trois heures qu’il nous a fallu pour aller jusqu’à Antibes, trouver une place, attendre le notaire forcément en retard et rentrer) et nous attendons à présent le versement des fonds, amputés de la part d’impôts sur la plus-value, bien entendu.

Nous pourrons ainsi entamer la 2ème phase : la prospection, grâce à l’achat de notre fameux c*omping-car. Explorer les zones géographiques qui nous semblent propices à l’installation, aller à la rencontre des institutionnels pour présenter notre projet et envisager des collaborations, subventions ou aides diverses voire, qui sait, trouver une municipalité qui nous confierait une ancienne école ou colonie de vacances pour nous installer.

Et tandis que Nico poursuit ses expérimentations électroniques, je m’attelle donc à réaliser un document de présentation d’une ou deux pages, en français compréhensible des agents de la fonction publique territoriale, histoire pouvoir commencer à nouer des contacts auprès des communautés de commune et chambres de commerces locales.

Et ça tombe bien, hein : vu la météo des derniers jours, rester blottie sous mon plaid sur le canapé pour rédiger tout ça avec un café à la main est une merveilleuse perspective ❄️ ☃️ 🌨

En attendant la suite de nos aventures, n’oubliez pas : aimer, c’est partager ! N’hésitez donc pas à nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram, à partager nos publications pour nous faire connaître, et à vous abonner à notre newsletter pour avoir ce journal de bord livré une fois par mois directement dans votre boîte aux lettres.

A bientôt,

Sophie.

Laissez un commentaire

Commenter