dans BLOG

Journal de bord – S01E05

Episode 5… Seulement. J’ai l’impression que nous avons parlé à tellement de gens, eu tellement d’échanges et porté tant de réflexions, entre nous et avec notre entourage, que ça fait des mois que nous avons commencé 🙂

Cette semaine de rentrée professionnelle a été un peu moins active du côté de c*oppidum, mais nous avons quand même avancé sur certains points, et pas les moindres.

Nous disposons désormais d’une page d’accueil en anglais, qui devrait a priori s’afficher pour les visiteurs du site dont la langue du navigateur n’est pas le français. Elle est temporaire (tout comme ce blog, au final) et je travaillerai d’ici quelques mois à un site plus ‘commercial’, essentiellement en anglais, sur le domaine coppidum.co que j’ai également enregistré. J’appréhende un peu le moment où je devrais publier du contenu en anglais, de manière régulière, pas tant pour la maîtrise de la langue que pour la charge de travail que cela représente, mais je sais qu’il va être primordial de travailler notre communauté (et notre référencement) dans la langue de Shakespeare.

Côté business plan, nous avons désormais une idée assez précise des prestations proposées, de leur tarif, et de leur coût (notamment grâce à Anne-Marie, qui m’a appris comment on calcule le coût d’un repas par personne, par exemple).

Pour les frais fixes, ça coince un peu. Pas évident de calculer la consommation d’eau moyenne ou de trouver des informations sur les taxes foncières professionnelles, mais on y travaille. Si vous avez des idées, des ressources, des connaissances, je prends, tout comme je prends aussi toute aide d’un expert en tableur qui pourrait m’aider à coller ces chiffres dans un beau tableau au format plus adapté.

Ceci dit, et c’est le plus important, mon tableau pas vraiment conventionnel nous permet déjà de constater que même en collant des appréciations à la louche (et surestimées) des montants de ces frais fixes et variables, nous arrivons à sortir des chiffres satisfaisants sur le CA prévisionnel.

Prochaine étape pour moi (tu le vois le programme du week-end ?), réaliser un plan de l’écosystème. Outre les différents lieux que j’ai déjà identifiés et qui tournent essentiellement autour de 3 concepts – coliving où s’installer pour des longs séjours, hackerhouses vraiment axées techno, innovation ou développement durable, et coworkcamps, parfois éphémères et dépendant souvent d’espace de coworking -, il y a un vaste mouvement d’habitat collaboratif et d’espaces portés par des collectivités territoriales, découvert notamment grâce une discussion avec (encore un) Nicolas.

Je vais donc retrouver avec bonheur mes outils de carte heuristique favoris et essayer de réaliser une mindmap collaborative, histoire de vous faire bosser un peu aussi.

Je vais également me coller à une belle présentation, que je mettrai bien entendu en ligne, histoire de pouvoir en dire plus sur ce que nous imaginons, sur le concept et l’offre finale, les étapes de la réalisation du projets, nos forces et nos besoins pour y arriver (tiens, ça ressemblerait pas à un pitch, ça ?).

Ce document nous servira à terme pour aller à la rencontre des différentes collectivités locales de la région, des banques, des partenaires potentiels, mais surtout, à une échéance plus courte, à présenter tout ça aux membres des Satellites, à l’occasion d’un Zoom programmé le 19 septembre à 13h.

Parce qu’il n’y a rien de plus important que de parler d’un projet pour le faire vivre, et partager avec des pairs est un excellent moyen de recueillir des retours et des questions qui permettent de lever des loups, d’affiner encore, d’avancer.

A ce sujet, j’ai également un rendez-vous à Paris la semaine prochaine, pour un dîner avec un porteur de projet similaire, Clément, qui m’a contactée spontanément pour partager les fruits de ses recherches sur le sujet et me proposer son aide.

Quand je vous disais que la bienveillance et le partage sont des valeurs fortes au sein de la grande famille du « co » 🙂

C’est tout pour cette semaine, et avec la reprise de mes déplacements parisiens, il est probable que vous n’ayez pas beaucoup de nouvelles avant samedi prochain…

Rendez-vous donc ici, la semaine prochaine, même heure même endroit, pour un nouvel épisode du #projetbarré. D’ici là, n’hésitez pas à suivre nos aventures sur Facebook, Twitter, Instagram, ou vous abonner à notre newsletter pour avoir ce journal de bord livré une fois par mois directement dans votre boîte aux lettres !

 

Laissez un commentaire

Commenter